LA MAISON DU 1ER JUILLET

Petits trésors de ruelle

Inspirée de la période des grands déménagements, cette installation participative est principalement constituée d’objets et de meubles abandonnés au bord du chemin. Cette maison incongrue invite de nouveaux propriétaires à prendre possession de ses meubles. Dans un geste d’échange et de partage, les habitants du quartier sont appelés à faire vivre la maison : amener ou échanger des meubles, l’habiter le temps d’une soirée, refaire la déco, etc.

La maison du 1er juillet , s’intégrant au déambulatoire La Catherine (Création Sauvage) lors du festival Zone Homa, est une réflexion sur notre rapport à la consommation et à la communauté.

 

A collective installation built with different objects and furniture found on the sidewalk, it took place within the walking area ‘’La Catherine (m.e.s Marie-Hélène Chaussé), presented at Zone Homa . The neighbors were invited to take some items and also provide some of their own in order to make this house live according to the image of the neighborhood. La Maison du 1er Juillet is a thought about our relationship with consumerism and the community.

 

 

Installation | Éphémère | Participatif
Collaborateurs : Création Sauvage | Zone Homa
Montréal, Québec
Août 2016
Photos : Maxime Poirier; Patrice Massenet; Manon Guiraud